Combien gagne un dentiste ?

En France, les dentistes sont répartis dans plusieurs centres d’activités. Du libéral aux hôpitaux, les 40 599 dentistes recensés en France ont des salaires qui varient en fonction de leur lieu d’exercice.

Dans le libéral : le salaire moyen des chirurgiens-dentistes s’élevait à 89 370 € en 2010.

Les disparités entre les revenus en libéral peuvent s’expliquer par les différences en terme de matériel utilisé, le nombre d’employés, la superficie et l'implantation du local. Le nombre d’années d’exercice du chirurgien-dentiste va également influer sur la tarification.

Un jeune diplômé aura besoin de fidéliser et d’attirer sa clientèle, quand un professionnel avec plus d’expérience pourra se permettre d’imposer des prix plus élevés (matériel amorti, extension du cabinet, employés).

Le métier de chirurgien-dentiste comprend environ 35% de femmes. Entre les deux sexes, il n’y a que très peu d’écart au niveau des rémunérations. En effet, une femme qui ouvre son cabinet n’a pas de raison de moins gagner qu'un homme dans la même situation étant donné la réglementation, tant au niveau tarifaire qu'au niveau de l’accès (diplôme d’état), . Les disparités peuvent apparaître en fonction du nombre d’heures, de la clientèle, et de certains tarifs que les professionnels peuvent fixer librement.

Il existe deux types de tarification:

  • Les soins conservateurs (caries, dévitalisations,...) et chirurgicaux (extractions,...). Leurs tarifs sont fixés par la convention nationale des chirurgiens-dentistes sans possibilité de «dépassement».
  • Pour les prothèses dentaires et les actes d’orthodontie. Ce sont des actes à honoraires libres. L’assurance maladie ne donnera qu’une base de remboursement. (afficher les tarifs) Ces actes constituent près de 58% de la rémunération des chirurgiens-dentistes.

Source: Confédération Nationale des Syndicats Dentaires.